La grande rocaille créée en 2012  pour protéger l’ensemble du jardin des vents froids et secs du Nord, et limiter l’humidité du sol en hiver .

Dans cette rocaille sont réunis des Phlomis, Verbascum, Ferula, Echiums et diverses plantes de jardin sec et  de montagne. On y trouve aussi des chardons bisannuels comme le Galactites tomentosa, l’Onopordum acanthium et le Chardon-Marie. La plantation s’organise peu à peu, les chemins ont trouvé leur place presque définitive et serpentent entre les arbustes et les vivaces. Une petite basse-cour anime le fond de la rocaille avec des poules et coqs nègre-soie au jolis plumages doux et soyeux. En bordure une haie brise-vent, protège un peu plus le centre du jardin, et dirige vers la tour de la dame blanche.